La Psychanalyse de Haut niveau d’intensité

Ou comment obtenir des résultats dans des durées très courtes, raisonner en : semaines, mois et non années ! Tout en restant dans les schémas de la Psychanalyse.

Il s’agit de la forme, actuellement, la plus élaborée et aboutie de la Psychanalyse, issue directement des travaux et des pratiques de la Psychanalyse Fondamentale, méthode PAR.

 

Freud pour ne citer que lui, bien qu’ayant des cliniques complexes, voire « lourdes » obtenait des résultats, en quelques mois, il est vrai à raison de séances quotidiennes 5 voire 7 par semaine avec ses patients.

 

Actuellement pour des raisons de disponibilités sociales et familiales et de coût financier, cela est pratiquement impossible.

 

Jacques Rivalin a toujours considéré, que la psychanalyse n’était pas aboutie. Il a ainsi organisé ses travaux dans ce sens, et a développé en partant des fondements de la psychanalyse la Psychanalyse Fondamentale qui est organisée autour de la PAR (Process Analytique Rivalin) méthode reconnue, déposée, et protégée qui est enseignée au sein de la SFPF.

 

La Psychanalyse Fondamentale qui est hautement structurée autour des apports de Freud et de Ferenczi a continué ces travaux afin de permettre une approche moderne et adaptée à notre vie sociale.

 

Ceci va autoriser des durées très courtes autour de quelques semaines. La durée de cette cure analytique dépendant bien sûr des pathologies et des demandes formulées.

 

Une évaluation sera systématiquement proposée afin d’adapter la mise en place du process le mieux adapté.

 

Très peu de praticiens ont été formés à cette clinique, Monsieur Rivalin figure parmi les premiers Psychanalystes formateurs à avoir contribué à cette approche tant sur le plan conceptuel que clinique. A ce titre il est l’un des rares à maitriser cette démarche.

 

Dans le cadre des Hauts niveaux d’intensité cela peut se réaliser tant à Nantes qu’à Paris.

 

Les renseignements complémentaires seront fournis lors d’un entretien informatif.

Formation a cette pratique :

 

Une formation classique à cette forme de travail psychanalytique est organisée par Monsieur Rivalin dans le cadre de la SFPF. Celle-ci s’adresse aux Psychanalystes «confirmés» ayant plusieurs années de pratique, même venant de société et d’écoles de Psychanalyse différentes, et aux stagiaires du CSDPA qui en font la demande.

 

La Psychanalyse fondamentale

 

S’appuie sur des concepts incontournables de la psychanalyse classique, comme le divan au centre de la cure, l’autre qui est là et qui écoute (le psychanalyste), les associations libres et la règle fondamentale.

 

Mais ce qui était resté en jachère, en suspend notamment comprendre qu’elle est l’énergie qui permet l’émergence du refoulé, cela n’avait jamais été réellement découvert ni précisé, c’est maintenant conceptualisé.

 

De même que la PF fait sortir la Psychanalyse ainsi de toutes les zones d’ambiguïté de flou de non maitrise conceptuelle, en distinguant et remettant ce qui relève du fond et ce qui relève de la forme dans la démarche psychanalytique. Sortant des aléatoires, des ambiguïtés, et liquidant ainsi de fait cette soi-disant névrose de transfert bien pratique pour certains praticiens. Ici nous parlons de nouveau cadre transférentiel, car élargi par de nouvelles dimensions très structurées.

 

Et puis surtout les prises de conscience autour desquelles il y avait de nombreuses confusions et méprises, celles-ci sont complétement reprécisées à travers les ACPA. La notion l’idée, le concept de « prise de conscience » est ainsi complétement dépoussiérée et trouve toute la dimension qu’elle devait avoir initialement, mais dont malheureusement les chemins et l’obtention relevaient de l’empirisme et de l’aléatoire.

 

La pratique à travers « les hauts niveaux d’intensité » plonge ainsi l’analysant dans une immersion passionnante en prenant de suite tous les chemins de traverse de nos histoires et pour sortir de ces déterminismes comme J Rivalin l’écrit et le développe dans son dernier ouvrage : « Réfléchir autrement pour avancer »