Blog

← Older posts Newer posts →

Comprendre la PAR, présentation courte

Posté le

 

Il s’agit d’une philosophie et d’une dynamique nouvelle, celle-ci est due à des Process nouveaux et originaux qui utilisent les technologies modernes. Elle est adaptée à la vie moderne, adaptée également à la personnalité, l’âge et les convictions personnelles de chacun, sans aucune discrimination, utilisant des techniques actuelles comme des enregistrements audio, un journal d’étude et d’observations d’élaborées par email, sans être exhaustif.

 

La PAR est issue des travaux de Jacques Rivalin Président du Société Française de psychanalyse Fondamentale (S.F.P.F), répartis sur plus de trente années de pratiques psychanalytique, de psychothérapie et de coaching, de formations et d’enseignements.

 

Il fallait définitivement sortir des impasses que la plupart des pratiques proposaient.

Continuer la lecture

 Seul l’homme lucide est heureux !

Posté le

Une provocation bien sûr, mais quoique !

 

 

En réalité après toutes ces années de pratique cette seule réalité s’impose je vais très rapidement ici en proposer quelques rapides développements, car nous sommes très souvent empêtrés dans ns dénis, illusions, mensonges qui ne sont véritablement que des caches misères.

 

Un petit clin d’œil dans ce rapide article en proposant quelques extraits de mon ouvrage « Réfléchir autrement pour avancer » qui est un essai s’opposant à cette résistante idée de fatalisme que nombreux confondent avec ce qui relève du déterminisme. Pour contester également l’idée que l’homme ne peut choisir, ou bien au contraire choisirait tout par lui-même.… Continuer la lecture

Le couple est une entité, c’est une identité, c’est une personnalité à deux

Posté le

 

Cet article est une introduction pour d’autres développements.

 

Chaque couple est différent, de par sa propre histoire mais essentiellement par son identité, son parcours et les personnalités de chacun des partenaires.

Ainsi chaque couple est une construction originale, et à ce titre ne peut et ne doit être comparé aux autres, et ne doit entrer dans le jeu de classifications et des tests, jeux plus ou moins stupides qui font la fortune de certains magazines à gros tirages.

Pour une rapide digression, il est intéressant d’observer d’ailleurs que, la plupart des thérapies de couple fonctionnent dans un cadre comportementaliste, voire même parfois spiritualiste, et  en appliquant des règles de morale, comme par exemple des mises en situation par des jeux avec des figurines ou des personnages auxquels on attribue tel ou tel comportement représentatif de ce que l’on pense ou de ce que l’on reproche à l’autre .… Continuer la lecture

L’envie d’avoir envie !

Posté le

 

Je ne prête pas souvent attention aux paroles présentes dans les  chansons, volontairement ou non. Elles sont pour moi souvent confondues dans la musique et constituent presque comme un autre instrument  .je ne sais pour quelles raisons celle ci , « l’envie d’avoir envie », fit résonance en moi , comme l’interview de Michel Galabru qui m’a autorise plusieurs chapitres qui ont interpellés de nombreuses personnes au regard des retours.

L’envie d’avoir envie. Je ne comprenais pas bien le thème de cette chanson. Mais le titre en lui même se suffit. Effectivement notre société est  rassasiée de tout par un système qui maintient dans cette dépendance

Voici un extrait des paroles :

 « Qu’on me donne l’obscurité, puis la lumière.Continuer la lecture

La théorie d’Aristophane ou le mythe d’Androgyne revisité à travers la P.A.R

Posté le

 

 

« Ce vendredi soir installé parmi les convives je suis honoré de figurer dans cet endroit aussi prestigieux et agréable, et aussi loin que porte mon regard par-delà l’Olympe domine majestueux, la bise apporte ce petit goût sucré et iodé, mon regard se perd à scruter plus loin que Rhodes, je me sens emporté en écoutant la voix d’Apollodore me décrivant comment il peindrait ce paysage.

 

Il faut dire que les invités sont prestigieux, et je n’en reviens toujours pas de figurer parmi les illustres invités à ce banquet, à coté de Socrate parmi ses amis, tant de personnalités aussi fascinantes, et surtout de disserter ainsi d’un tel sujet : qu’est-ce que l’amour ?… Continuer la lecture

Mon dernier livre : Une nouvelle psychanalyse, la PAR

Posté le

J’ai le plaisir de vous informer de la sortie de mon dernier livre :

                                  Une nouvelle psychanalyse : La PAR

 

 

 

 

 

Ce livre propose une nouvelle vision de l’approche Psy dans sa globalité.

La PAR, c’est de la psychanalyse pleinement aboutie, mais c’est également en soi un concept nouveau. La plupart l’ayant pratiquée estiment même qu’il s’agit d’une discipline nouvelle, tellement les différents champs non suffisamment employés de la psychanalyse et qui s’expriment pleinement dans son cadre surprennent d’efficacité.

J’ai expliqué depuis de nombreux articles dont la série « la psychanalyse hautement performante » comment celle-ci s’était fourvoyée les raisons, et les principaux points d’achoppements.… Continuer la lecture

Le temps suspendu partie 5

Posté le

 

 

 

 

 

 

Cette série d’article, par les chemins de traverses que je m’autorise à prendre, propose une lecture, que je souhaite différente, pittoresque éventuellement, de ce que cette période étrange due au confinement, met en résonnance au tréfonds de nos psychismes. En effet celle-ci active, et bien malgré nous, également au plus intime en nous, des territoires d’émotions, de sensations et de pensées parfois très singulières.

 

Je propose d’observer pour mieux les cerner, combien ces territoires très particuliers qui sont activés en chacun de nous, sont le propre de concepts et de désinences plutôt habituels de la psychanalyse.… Continuer la lecture

Le temps suspendu partie 4

Posté le

 

 

 

 Je continue cette série d’articles sur les conditions de vie très singulières dans lesquelles ces mesures de confinement nous obligent.

 

Il s’agit bien sûr de réflexions psychanalytiques, qui peuvent se croiser avec certaines thématiques développées notamment en philosophie, mais cela sur des panels plutôt normatifs, car il est sûr que les lectures que je propose ne pourront pas s’appliquer à toutes les singularités de confinement. En effet de la solitude la plus totale, à des lunes de miel que la situation permet, il existera autant de sortes de confinements que de personnes.

 

Il ne s’agit donc pas de proposer des morales, ni des vérités, mais plus de points de repères et d’explication pour montrer comment et pourquoi cette période singulière active ces désagréments, désordres, souffrances ou même ce que je constate déséquilibres psychiques parfois importants.… Continuer la lecture

Le temps suspendu (Partie 3)

Posté le

Ce troisième article dans cette période de temps suspendu par ce confinement forcé. J’essaye par ces brèves de montrer comment la psychanalyse peut expliquer le fonctionnement de notre psychisme dans cette étrange période.

 

Nous avons vu dans le second article que l’impact immédiat est celui de la perte de repères par une modification de la temporalité, nous amenant bien malgré nous à cette notion d’infini que nous avons du mal à concevoir, même si intellectuellement nous y apportons le sens nécessaire par des constructions notamment mathématiques.

 

Je vais développer un peu plus ce paradoxe que j’avais esquissé, à savoir la dualité entre l’exiguïté et l’espace infini, qui est ainsi provoqué par le confinement.Continuer la lecture

Le temps suspendu (Partie 2)

Posté le

Dans l’article précédent j’évoquais qu’avant cette pandémie, notre société occidentale, reposait sur un sentiment d’invincibilité quand soudain l’entropie s’est invitée dans notre espace.

L’obligation de confinement touche plusieurs représentations propres à l’élaboration et au fonctionnement de notre psychisme. Celui d’obligation qui est le plus couramment évoqué, car effectivement nous sommes contrains par une autorité à refreiner notre naturelle propension à nous déplacer. Je développerai plus dans un autre article notre rapport à l’autorité et la façon dont nous nous sommes structurés grâce et face à elle. Cependant en touchant la notion de liberté, et l’organisation de notre rapport à l’autorité au-delà de toutes formes de morale, et du Politis, du point de vue psychanalytique cela touche la disparation narcissique de notre toute puissance.Continuer la lecture

← Older posts Newer posts →
  • Articles récents