Blog

← Older posts

La théorie d’Aristophane ou le mythe d’Androgyne revisité à travers la P.A.R

Posté le

 

 

« Ce vendredi soir installé parmi les convives je suis honoré de figurer dans cet endroit aussi prestigieux et agréable, et aussi loin que porte mon regard par-delà l’Olympe domine majestueux, la bise apporte ce petit goût sucré et iodé, mon regard se perd à scruter plus loin que Rhodes, je me sens emporté en écoutant la voix d’Apollodore me décrivant comment il peindrait ce paysage.

 

Il faut dire que les invités sont prestigieux, et je n’en reviens toujours pas de figurer parmi les illustres invités à ce banquet, à coté de Socrate parmi ses amis, tant de personnalités aussi fascinantes, et surtout de disserter ainsi d’un tel sujet : qu’est-ce que l’amour ?… Continuer la lecture

Mon dernier livre : Un nouvelle psychanalyse, la PAR

Posté le

J’ai le plaisir de vous informer de la sortie de mon dernier livre :

                                  Une nouvelle psychanalyse : La PAR

 

 

 

 

 

Ce livre propose une nouvelle vision de l’approche Psy dans sa globalité.

La PAR, c’est de la psychanalyse pleinement aboutie, mais c’est également en soi un concept nouveau. La plupart l’ayant pratiquée estiment même qu’il s’agit d’une discipline nouvelle, tellement les différents champs non suffisamment employés de la psychanalyse et qui s’expriment pleinement dans son cadre surprennent d’efficacité.

J’ai expliqué depuis de nombreux articles dont la série « la psychanalyse hautement performante » comment celle-ci s’était fourvoyée les raisons, et les principaux points d’achoppements.… Continuer la lecture

Le temps suspendu partie 5

Posté le

 

 

 

 

 

 

Cette série d’article, par les chemins de traverses que je m’autorise à prendre, propose une lecture, que je souhaite différente, pittoresque éventuellement, de ce que cette période étrange due au confinement, met en résonnance au tréfonds de nos psychismes. En effet celle-ci active, et bien malgré nous, également au plus intime en nous, des territoires d’émotions, de sensations et de pensées parfois très singulières.

 

Je propose d’observer pour mieux les cerner, combien ces territoires très particuliers qui sont activés en chacun de nous, sont le propre de concepts et de désinences plutôt habituels de la psychanalyse.… Continuer la lecture

Le temps suspendu partie 4

Posté le

 

 

 

 Je continue cette série d’articles sur les conditions de vie très singulières dans lesquelles ces mesures de confinement nous obligent.

 

Il s’agit bien sûr de réflexions psychanalytiques, qui peuvent se croiser avec certaines thématiques développées notamment en philosophie, mais cela sur des panels plutôt normatifs, car il est sûr que les lectures que je propose ne pourront pas s’appliquer à toutes les singularités de confinement. En effet de la solitude la plus totale, à des lunes de miel que la situation permet, il existera autant de sortes de confinements que de personnes.

 

Il ne s’agit donc pas de proposer des morales, ni des vérités, mais plus de points de repères et d’explication pour montrer comment et pourquoi cette période singulière active ces désagréments, désordres, souffrances ou même ce que je constate déséquilibres psychiques parfois importants.… Continuer la lecture

Le temps suspendu (Partie 3)

Posté le

Ce troisième article dans cette période de temps suspendu par ce confinement forcé. J’essaye par ces brèves de montrer comment la psychanalyse peut expliquer le fonctionnement de notre psychisme dans cette étrange période.

 

Nous avons vu dans le second article que l’impact immédiat est celui de la perte de repères par une modification de la temporalité, nous amenant bien malgré nous à cette notion d’infini que nous avons du mal à concevoir, même si intellectuellement nous y apportons le sens nécessaire par des constructions notamment mathématiques.

 

Je vais développer un peu plus ce paradoxe que j’avais esquissé, à savoir la dualité entre l’exiguïté et l’espace infini, qui est ainsi provoqué par le confinement.Continuer la lecture

Le temps suspendu (Partie 2)

Posté le

Dans l’article précédent j’évoquais qu’avant cette pandémie, notre société occidentale, reposait sur un sentiment d’invincibilité quand soudain l’entropie s’est invitée dans notre espace.

L’obligation de confinement touche plusieurs représentations propres à l’élaboration et au fonctionnement de notre psychisme. Celui d’obligation qui est le plus couramment évoqué, car effectivement nous sommes contrains par une autorité à refreiner notre naturelle propension à nous déplacer. Je développerai plus dans un autre article notre rapport à l’autorité et la façon dont nous nous sommes structurés grâce et face à elle. Cependant en touchant la notion de liberté, et l’organisation de notre rapport à l’autorité au-delà de toutes formes de morale, et du Politis, du point de vue psychanalytique cela touche la disparation narcissique de notre toute puissance.Continuer la lecture

Le temps suspendu (Partie 1)

Posté le

Le temps suspendu sablier

 

 

Cette période étrange due au confinement provoqué par le virus active des territoires d’émotions, de sensations, de pensées, territoires très particuliers en chacun de nous qui sont le propre et l’expression de la psychanalyse.

Je propose de développer quelques réflexions autour de ces contrées qui sont activées individuellement au fond de chacun, et collectivement, mais surtout essayer d’apporter des bouffées de perspectives.

« Le temps suspendu » est une expression que j’utilise fréquemment, car très souvent dans nos parcours de vie nous sommes dans ces états de dépendance et de soumission où notre liberté est touchée. Cela comme dans ces films de science-fiction dans lesquels l’individu est comme piégé dans le temps avec l’impression que celui-ci ne s’écoule plus comme habituellement, quitte à revivre à l’infini certaines situations, comme aussi un peu ces impressions de déjà vu, de répétitions, de pertes de maitrise.… Continuer la lecture

Tu tueras ton père, tu tueras ta mère !

Posté le

 


Cet article sur les notions d’identité, sur les interfaces avec l’ensemble des repères sociaux actuels.

L’administration a la vertu de révéler les singularités de notre réalité, et de ce fait de nous y confronter malgré nous, car il semblerait que soit en voie d’adoption une résolution pour que disparaisse des documents scolaires administratifs l’appellation père et mère, au profit de parent-1 parent-2, documents qui accompagnent tout au long de leurs scolarités les enfants et futurs étudiants.

 

Ainsi subrepticement nous passons d’une fonction parentale à une fonction objectale. D’une fonction sujet identifiable le père, la mère à une fonction purement objet.… Continuer la lecture

La psychanalyse hautement performante Partie N°3

Posté le

 

 

Je propose sous cette appellation une série d’articles, afin de développer une image réelle de ce qu’est la psychanalyse, ou du moins plus précisément celle que j’enseigne et pratique depuis 1986. Je conseille d’ailleurs de reprendre l’origine de cet article en remontant dans les pages précédentes.

 

La psychanalyse s’est tirée des balles dans les pieds depuis sa création ce qui lui vaut d’être totalement méconnue, d’entretenir une totale confusion, créé par les différentes perceptions qu’elle offre au grand public, voire pire « raisonnée », et expliquée autour de principes et préceptes qui n’ont véritablement plus rien à voir avec elle.… Continuer la lecture

La psychanalyse hautement performante.  Partie N°2

Posté le

  Psychanalyse fondamentale méthode PAR

 Et si les détracteurs avaient eu raison !

 

 

 

La psychanalyse depuis sa création flirte par ce qu’elle est, avec la médecine, la psychologie, la science et la philosophie.

 

Cet article vient compléter et s’inscrire dans une série qui démarre avec l’article : « La psychanalyse hautement performante » qu’il peut être utile de consulter pour comprendre les articulations de raisonnement, et se situe entre les deux ouvrages : « Changer et guérir » « Précis de psychanalyse » aux éditions Maïa.

 

Quand on parle de psychanalyse on ne sait pas ce que c’est, ou bien l’on croit tout en savoir, et on se trompe la plupart du temps.… Continuer la lecture

← Older posts
  • Articles récents