La psychanalyse active

La pratique de la psychanalyse active met l’analysant en situation de se connaître rapidement au plus profond de lui même, et de revendiquer de fait des résultats efficaces.

C’est une méthode innovante , permettant à l’analysant grâce à l’heuristique qu’elle propose une introspection rapide et efficace de notre psychisme . « Le terme heuristique désigne d’une façon usuelle , une méthode de résolution d’un problème qui ne passe pas par l’analyse détaillée du problème mais par son appartenance ou attachement à une classe de problèmes donnés déjà identifiés. »

 

La Psychanalyse Active est le mode d’expression d’un art intimiste appliqué au psychisme. C’est une méthode d’investigation, c’est une méthode psychothérapeutique, c’est aussi un ensemble de théories psychologiques et psychopathologiques, mais  c’est surtout une philosophie, une approche et une vision du monde qui place l’homme au centre de sa décision.

 

C’est le fruit de travaux, de réflexions de psychanalystes de différentes obédiences, souhaitant  réduire la durée de la cure psychanalytique,

qui en France s’était considérablement allongée, passant de quelques mois à l’époque de Freud à plusieurs années, voire toute une vie pour certains !

 

La Psychanalyse Active travaille sur le symptôme et ne vise pas à simplement le comprendre pour  le contrôler  , contrairement à la psychanalyse passive, mais  vise à le faire disparaître au mieux, ou à l’atténuer suffisamment pour un apaisement réel .

 

Le travail est dynamique, détendu, rassurant par le fait que le psychanalyste met l’analysant immédiatement en situation de maitriser les process qui lui sont proposé.

 

Contrairement aux idées reçues c’est un voyage atemporel, conscient et lucide qui permet de revisiter par les chemins de traverses  notre mémoire inconsciente. L’essentiel de ce cheminement s’effectue bien sûr par l’intermédiaire du divan .